Technologie

Objet connecté avec Linux embedded, permet de lire des données de capteurs, des calculs locaux, stockage local et un fonctionnement optionnel “hors connexion” . Le fonctionnement normal étant connecté à internet via un port Ethernet, ou une connexion WiFi. Il est alimenté par une alimentation 5v/220v de smartphone avec cable µ-USB.

Mesures :

  • Particules fines PM10, PM2.5 et ce que vous ne trouvez pas partout, PM1 celles qui vont jusque dans vos cellules. Mesure exprimée en µ/m3
  • Composés organiques volatils : niveau global de cette pollution secondaire.
  • Température, précision de 0.1°C
  • Humidité , précision de 1%

les concentrations de 3 classes de particules fines sont mesurées en calculant le nombre de particules passant devant une diode laser. Ceci permet une très bonne estimation dans un volume restreint. On notera que ce type de capteur de particules-fines est utilisé par des organismes publics français de mesure de la pollution.

Avec du smart-data sur les données sur notre plate-forme de gestion des données : recherches d’événements codés en python (luminol, seaborn) ..

L’air est il vicié en votre absence ? La nuit ? Avec quelle répétition ? cela se produit suite à quels événements que seuls vous pouvez connaître dans la plupart des cas. Cela permet par exemple de détecter un défaut dans une installation de ventilation dans un bâtiment aux normes BBC RT 2012.

Graphiques temps réels des données des objets connectés (influxDB, grafana).
Chaque box dispose d’une interface accessible depuis un PC/Mac ou un smartphone qui permet de de consulter en temps réel les données de la pollution de l’air de la box en question.

Avec bien sur une possibilité d’exporter les données d’une période de votre choix au format CSV pour vos propres outils .

Backoffice client : gestion des box, et clients sur offres location longue.

API pour intégration des données de la box dans une application IOS/Android

il devient alors possible en fonction du contexte utilisateur de l’aider à résoudre des problèmes de pollution intérieur en documentant la cause de celle-ci, et déclancher des actions correctrices : modifier son environnement, acheter des produits d’entretien differents (market place) et non producteurs de polluants de type COV.